La Vie après la Mort

des rêves, messages de l'Au-delà

 

 

 

des rêves, messages de l'Au-delà

 

Rêver d'un être cher disparu, c’est faire un rêve très fort, très particulier. Le rêve peut être baigné d’une belle lumière. Quand on se réveille le lendemain, on est dans une sorte d’état de grâce, on est sûr d’avoir eu un véritable contact avec le disparu, on est sûr qu’il est vivant même si c’est sur un autre plan, on est sûr que sa vie continue autrement.

Ces rêves marquent profondément. Ils semblent tellement réels que l’on a de la peine à les dissocier de la vie éveillée. Ils nous donnent une fabuleuse énergie et une joie incommensurable. Ils nous emplissent d’une grande félicité et d’une grande force qui perdurent des jours, des mois, des années… toute la vie. Ils sont salvateurs !

Toutes les âmes sont en communication les unes avec les autres à travers le temps et à travers l'espace, ainsi à travers les rêves, on peut rejoindre l'esprit d'un proche disparu

 

 

 

La Vie après la Mort

 


 

Les morts nous parlent...

Nos êtres chers nous disent qu'ils vont bien, qu'ils sont vivants, qu'ils sont heureux. Ils viennent pour nous réconforter, nous aider, nous donner un conseil. Ils nous disent qu'ils nous aiment, ils nous serrent dans leurs bras. Plus souvent, ils nous apparaissent sans rien dire, ils viennent simplement pour nous rassurer. Ils nous sourient. Ces rêves, ce sont de très belles rencontres.

Ces rencontres, on peut les provoquer. Juste avant de s'endormir, dans ce moment particulier où l'on bascule entre la vie éveillée et le sommeil, on peut demander à notre proche de venir nous rendre visite pendant la nuit et, surprise, et joie, il arrive que cela se réalise ! Ainsi, ces retrouvailles répondent à nos attentes, à nos moments de désarroi, à notre douleur. On croyait notre proche perdu et on le retrouve.

Comme il est doux de savoir que la lumière brille au bout du tunnel.

A travers ces rencontres avec nos proches disparus, les messages délivrés par les rêves sont pour la plupart assez faciles à comprendre. D'autres rêves cependant sont plus énigmatiques, plus mystérieux, ils demandent à être déchiffrés. Ces rêves racontent des histoires et ces histoires sont émaillées de symboles. Ces histoires sont des sortes de paraboles, d'allégories, elles nous alimentent aux sources de la vie en nous mettant en contact avec l'énergie des symboles qu'elles contiennent. Elles nous font prendre conscience que nous appartenons à un univers infini, elles nous mettent en relation avec la conscience universelle, l'inconscient collectif. Ces rêves sont symboliques.

Le rêve symbolique puise sa richesse et prend corps dans les images de l'inconscient collectif, ainsi que dans les archétypes. Il nous met en symbiose avec la puissance et la pérennité de ces images qui se perpétuent de générations en générations. Les symboles sont expressions de l'énergie et de la vie qu'ils véhiculent. Tout, depuis la nuit des temps, est enregistré, comptabilisé, ordonné, dans l'Univers, le passé, le présent, l'avenir...

 

Mon fils m'a parlé...

Mon fils Serge était mon troisième enfant, il est mort tragiquement.

Mais très heureusement, très rapidement, j’ai rêvé à Serge. J’ai rencontré Serge, Serge ce fils que j'avais perdu et que j'ai retrouvé. Ces rêves ont été des présents du ciel, non seulement ils ont apporté du baume à mon cœur douloureux, mais ils m’ont aussi délivré des messages.

Pour moi, ces rêves ont été support d'une profonde et rigoureuse méditation.

Les rêves que Serge m'a envoyés depuis sa mort, sont porteurs de symboles, de messages universels. Ils sont en rapport avec les mythes, avec les cultures, avec les religions. Il sont en rapport avec la vie, avec sa vie, avec sa mort ! Ils touchent à l'univers, au mystère de la vie et de la mort, au mystère de la création.

Dans ces rêves, on peut voir comment Serge a été mon guide intérieur, mon enseignant, mon initiateur. Il a été le maître de mes rêves. Il m’a transmis ce qu’il a appris, ce qu'il apprend, il m’a communiqué ce qu’il vit. Comment il évolue. Il m’a accompagnée  dans mes prises de conscience.

 

Serge était mort et il est revenu à la Vie...

Ces rencontres  avec Serge se sont placées sous le signe de la régénération, de la vie et de l’immortalité. Je pourrais les relier à la symbolique du  « phénix », cet oiseau mythique fabuleux, sacré, unique et immortel qui s’engendre par lui-même et que l’on retrouve dans de nombreuses traditions. Cet oiseau primordial concentre en lui l'espérance immémoriale de la renaissance. Il ouvre à la perspective merveilleuse et divine de l'immortalité dans son processus dynamique. Il enseigne que lorsque le défunt est à même de prendre conscience et donc de mesurer les actes de sa vie passée dans la vérité de l’esprit, il est justifié. Alors il ressuscite.

 


Poenix

 

Tout comme le phénix il renaît de ses propres
cendres. Il renaît à lui-même, par lui-même,
à travers les purifications qui lui sont
nécessaires pour accéder à des niveaux de
conscience de plus en plus élevés.

Ces rencontres m’ont fait comprendre, que
dans l’Univers tout est relié, que rien n’est
inéluctable et que tout est éternel
recommencement.

Que la vie après la mort existe.

Que Serge est toujours VIVANT